L’Hôtel des Tuileries, un voyage dans le temps

Apostrophe vous donne rendez-vous au coeur du quartier des Tuileries, dans un hôtel au nom éponyme, non loin de l’Opéra de Paris et de la Place Vendôme. Un lieu original, à l’identité marquée, où modernité et références historiques se fondent et se confondent. Nous l’avons visité, en compagnie d’Anne Vidal, directrice commerciale et propriétaire de l’établissement 4 étoiles. Un hôtel à la modernité authentique.

Dès notre arrivée dans l’Hôtel des Tuileries, le ton est donné : une porte noire en bois d’époque et sculptée nous accueille, témoignage puissant de l’authenticité et du passif de l’endroit. Nous retrouvons Anne Vidal dans l’entrée, où digital et Histoire se marient joliment. Des tableaux « animés » sont accrochés sur les murs, représentant Marie-Antoinette. Cette dernière tend des roses ou fait des clins d’oeil aux visiteurs… Toujours sur les murs, on retrouve des miroirs dorés d’antan qui apportent un côté élégant au reste de la décoration. Cette identité est respectée et reproduite tout au long des différentes chambres et pièces de l’hôtel. Parfait pour un petit week-end afin de découvrir la capitale ! 

porte historique

Porte d’entrée d’époque ©Audrey Vaysse pour Apostrophe

Anne Vidal nous informe que l’hôtel est composé de 24 chambres et que sa rénovation est récente (depuis le 2 septembre 2014). Puis nous discutons sur l’identité de l’endroit, du message. Elle nous apprend que son établissement est imprégné des Dames de Compagnie de Marie-Antoinette, et que chaque chambre correspond à une Dame en particulier. Etant l’ancien hôtel particulier de l’une de ces demoiselles, nous pouvons presque les deviner à chaque coin du lieu et tout au long de notre exploration… 

les dames de marie antoinette

Un tableau représentant les 24 dames de compagnie de Marie-Antoinette ©Audrey Vaysse pour Apostrophe

Anne Vidal, très inspirée par la beauté du lieu d’origine, a conféré à cet hôtel une originalité toute particulière et nouvelle en conservant l’histoire de l’endroit. Vous pouvez par exemple, en fonction de la chambre, découvrir la biographie d’une Dame au moyen de marques pages et autres documents fournis, réalisés sur-mesure pour plonger les clients au sein de l’intrigue qu’était la Cour de Louis XVI. 

hdt

Quelques documents que l’on retrouve dans les chambres… ©Hôtel des Tuileries 

Nous avons interviewé Anne Vidal pour en apprendre un peu plus sur cet hôtel énigmatique et ses nombreuses autres nuances.

L’Hôtel des Tuileries se situe dans une zone géographique plutôt concurrentielle. Qu’est ce qui fait votre distinction par rapport aux autres hôtels ?

Anne Vidal : Notre différence et notre avantage se trouve dans le nombre de nos clients. Nous avons 24 chambres, ce qui est en général inférieur aux autres 4 étoiles du quartier ; ce qui nous permet de véritablement prendre soin de chacun d’entre eux, de les chouchouter, si vous voulez.  Nous en profitons pour discuter avec eux, leur faire des suggestions d’activités ou de visites dans le quartier par exemple.

Votre hôtel est composé de 24 chambres. Sont-elles toutes similaires ? 

Anne Vidal : Nous avons 3 couleurs de chambres et 5 modèles différents. Les Tourterelles avec les moquettes grises. Les Ivoires, avec les moquettes beiges. Et enfin Les Ghost avec les moquettes noires. Bien que les motifs soient similaires, toutes les moquettes ont été tissées sur-mesure. Nos modèles de chambres sont les Cosy, les Classique, les Supérieure, les Triple et les Junior. Finalement, nous proposons trois ambiances de chambres.

chambre

Vue d’une chambre – ©Hôtel des Tuileries 

9 mois de travaux ont été nécessaires pour rénover cet hôtel. Quelle est sa date de création ?

Anne Vidal : En effet, nous avons fermé en décembre 2013 pour ré-ouvrir le 2 septembre 2014. Cet hôtel a été crée il y a 40 ans par ma belle-mère. C’est une vieille affaire de famille ! 

« Dès notre hall d’entrée, notre thème décoratif s’affirme mêlant modernisme et références historiques ». C’est ce que l’on peut lire sur votre site internet. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Anne Vidal : À l’origine, cet établissement était l’ancien hôtel particulier d’une Dame de Compagnie de Marie-Antoinette. Nous avons donc étendu ce thème dans cette direction, l’aura de cette ancienne Reine de France est telle que l’on ne pouvait s’en priver. Chaque chambre est ainsi reliée à une Dame ou une proche de Marie Antoinette. On retrouve, en tout, 22 Dames de Compagnie et 2 proches. Ces personnalités sont d’ailleurs toutes représentées sur le tableau du hall de l’hôtel. Nous mêlons ces personnalités historiques aux différents écrans digitaux de l’entrée. Ils mettent en scène toutes ses Dames, en mouvement. Nous les appelons les « Ghost Mirror ». Cette idée liée aux ombres et aux fantômes se retrouve aussi sur nos moquettes  : quand vous entrez dans une chambre, les motifs sont très visibles au sol. Puis, plus vous vous rapprochez des fenêtres et de l’extérieur, plus ils s’estompent. 

Pouvez-vous nous parler de ces 9 mois d’aménagement et de décoration de l’Hôtel ? Qui vous a aidé ? 

Anne Vidal : Nous avons réaménagé tout l’établissement avec l’aide du cabinet d’architectes Philéas. Ce fut un long travail, mais globalement, nous avons véritablement travaillé ensemble, main dans la main. Pour les petits détails : je me suis occupée personnellement des documents et des marques pages sur les Dames de Compagnie. Avec mon mari, nous avons choisi méticuleusement tous les meubles chez Silvera, les avons testé. Dans certaines chambres, vous pourrez aussi tomber sur une véritable chaise d’époque, que nous avons décidé de conserver en complément d’un mobilier plus moderne. Ce furent 9 mois intenses, mais au final, nous sommes très satisfaits du résultat.

hall d'hotel

(De gauche à droite) Adrien & Chloé (Apostrophe Paris) et Anne Vidal – ©Audrey Vaysse pour Apostrophe 

Plan et accès

  • 10 Rue Saint Hyacinthe, 75001 Paris
  • Accès Métro : Station Pyramides, lignes 14 et 7 / Station Tuileries, ligne 1
  • Ouvert du lundi au dimanche 24h/24

planhdt

 Pour en savoir plus :  Hotel des Tuileries.

≈Chloé

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial